Bientôt du champagne de canne........
Cannes à sucre
La coupe de la canne à sucre

Dicton haïtien d'exaltation de la femme créole : "Ne dit-on pas que la femme créole est plus douce que la canne à sucre et pourtant, sait-on combien le sucre est doux"

Le sucre, un des principaux dérivés de la canne fut le produit colonial le plus prisé et salvateur pour la population indigène.

Introduite en 1494, lors du second voyage de Christophe Colomb, la canne reste une culture de référence qui touche à des domaines divers de l'économie. Si aujourd'hui Haïti importe du sucre, les usages locaux de la canne et de ses dérivés sont perpétués.

Le rhum haïtien, considéré par les connaisseurs comme le meilleur du monde, a fait le régal de feu Commandant Cousteau qui, lors d'un passage en Haïti, déclara que son palais n'avait jamais savouré un tel délice en matière de spiritueux.

La fabrication de cette boisson, en distillerie, nécessite un long parcours de traitement délicat et précis.

La canne est d'abord broyée ou "moulinée" pour en extraire le jus appelé "le vesou". Ce dernier est ensuite placé dans une cuve à fermentation pendant 48 heures avec une solution à base de sulfate d'ammonium et une levure dont la composition est gardée secrète.

Puis le liquide est versé dans des fûts de chêne.

Toute la chaîne de production est soigneusement contrôlée pour assurer la qualité des différents rhums : le rhum 3 étoiles vieux de 4 ans, le rhum 5 étoiles (ou Réserve spéciale) âgé de 8 ans et la Réserve du domaine mise en bouteille après 15 ans de fût.

Guildives ou Guildiverie ; Extraction du jus de canne par broyage

La guildive (dont le nom viendrait de l'anglais kil devil "qui tue le diable") est une distillerie artisanale qui prépare des produits à base de canne : le clairin, boisson populaire au taux d'alcool très élevé (6 à 8 jours de fermentation); la mélasse, jus de canne réduit en sirop (qui a des vertus pharmaceutiques) et le rapadou, un sucre non raffiné issu du sirop, vendu dans des feuilles de palmiste.

La vente sur les routes et au hasard des rues de morceaux de cannes constitue un apport énergétique populaire de base et garantit une bonne hygiène dentaire.

Douce Macoss de Petit-Goâve

Il existe plusieurs variétés de cannes dont les plus répandues sont : Ananas (très sucrée, couleur grenat), crèole, poule-poule, pastérik, saint-à-clou... La canne colembator fut importée de Colombie pour sa résistance au charbon

Quelques confiseries typiquement haïtiennes :
Douce Macoss (La douce)
La ville de Petit-Goâve est réputée pour cette confiserie multicolore et savoureuse à base de noix de coco, de lait, d'épices et de sucre.
Rapadou
La région du Plateau central prépare des tablettes à base de sucre durci incrusté de pistaches, de noix de coco ou de noix de cajou
Crémasse
Crème à base de jus de coco bouilli avec du sucre et du lait, à quoi on ajoute le clairin

top

© www.haiticulture.ch, 2001
Webmaster Geneva - Switzerland