Télécharger...
Version pdf. Adobe Reader est nécessaire.
MINUSTAH: Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haiti - Faits et chiffres

Le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, dans un rapport sur l'activité de la Mission MINUSTAH (la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti) dans le pays depuis son déploiement le 1er juin dernier, indique qu'il constate une amélioration progressive de la situation en matière de sécurité
Septembre 2004           
Emplacement Haïti
Quartier général Port-au-Prince
Durée Depuis le 1er juin 2004
Autorisation de déploiement actuelle Du 1er juin au 30 novembre 2004
Voir Résolution 1542 (version pdf)
Voir Résolution 1542 (version html)


Représentant spécial du Secrétaire général Juan Gabriel Valdés (Chili)
Représentant spécial
adjoint du Secrétaire général
Adama Guindo (Mali)
Commandant de la force Général de corps d’armée Augusto Heleno Ribeiro Pereira (Brésil)
Chef de la Police civile David Beer (Canada)
Effectif

Effectif maximum autorisé:
6 700 militaires et jusqu’à 1 622 policiers
Personnel civil international: 548
Personnel civil local: 995
Volontaires des Nations Unies:154

Effectifs au 31 août 2004:
2 989 personnel en uniforme, y compris 2 765 soldats, 224 agents de police civile.
Personnel civil international : 201
Personnel civil local : environ 300

Pays fournissant des effectifs militaires
Argentine, Bénin, Bolivie, Brésil, Canada, Chili, Croatie, Etats-Unis d'Amérique, France, Guatemala, Népal, Paraguay, Pérou et Uruguay
Pays fournissant des agents de police civile
Bosnie-Herzégovine, Burkina Faso, Cameroun, Canada, Chili, Chine, France, Ghana, Jordanie, Niger, Portugal, Sénégal, Tchad et Turquie
Coût de la mission Méthode de financement:
Les crédits ouverts aux fins du financement de la MINUSTAH sont portés à un compte spécial.
Budget proposé :
Pour la période du 1er juillet 2004 au 30 juin 2005 : 379,05 million de dollars.

© www.haiticulture.ch, 2001
Webmaster : Geneva - Switzerland

Arial, Helvetica" COLOR="#FF0000">Webmaster : Geneva - Switzerland