Obésité

L’obésité est un problème de santé qui, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), atteint des proportions endémiques dans le monde et représente une menace sérieuse en matière de santé publique. L’obésité se définit comme une surcharge pondérale de 20 % ou plus du poids santé d’une personne. Pour vérifier si l’obésité nous guette, il existe une formule mathématique permettant de mesurer le tissu graisseux ou l'indice de masse corporelle (IMC ou BMI pour Body Mass Index). Il s’agit de diviser le poids en kilos par la taille en centimètres carrés (kg/cm2). Un résultat normal varie entre 18.5 et 24.9. Un résultat qui se situe entre 25 et 30 laisse entrevoir un embonpoint. Au-delà de 30, l’individu est obèse. A partir de l'indice 27, l’excès de poids est associé à des symptômes variés ainsi qu’à une augmentation de diverses maladies et de la mortalité.


L’obésité est généralement définie comme une accumulation excessive ou anormale de graisse dans le tissu adipeux. La cause sous-jacente est liée à une balance énergétique positive conduisant au gain de poids : en somme, l’individu mange plus de calories qu’il n’en dépense.

Une simple mesure permet de définir si le poids est « idéal » : l’Indice de Masse Corporelle (IMC), qui relie le poids à la taille de l’individu. L’IMC est un outil utile, utilisé en routine par le corps médical et les autres professionnels de la santé pour estimer la prévalence de la dénutrition, de la surcharge pondérale et de l’obésité chez l’adulte. Il se calcule en divisant le poids corporel (en kg) par la taille (en centimètre) au carré (kg/cm2). A titre d’exemple, un homme de 70 kg mesurant 1 m 75 aura un IMC de 22,85.

L’obésité est un excès de graisse qui entraîne des inconvénients graves pour la santé.

L'obésité peut avoir de nombreuses origines et se combat par nombre de mesures de fonds : alimentation, dépenses physiques, modes de vie...

L’obésité peut être considérée comme l'inadaptation génétique de l'homme à l'évolution rapide de la qualité des aliments que nous consommons et à un changement radical de mode de vie.

Il n'existe pas de traitement chirurgical de l'obésité, hors certaines opérations lourdes : dérivations intestinales pour mettre hors circuit la portion d'intestin où s'effectue en partie l'absorption des graisses ou réduction de volume de l'estomac par la pose d'un anneau ou autre procédé. Seul un régime alimentaire permet de traiter l'obésité.

La surcharge pondérale et l'obésité sont caractérisées respectivement par un IMC supérieur à 25 et à 30. Entre 18,5 et 25, l'IMC est considéré comme "sain", les individus avec un IMC entre 25 et 29 sont considérés, "à risque plus élévé" de développer des maladies associées et ceux avec un IMC de 30 ou plus, sont dits à "haut risque" et sont exposés à de multiples défaillances corporelles graves telles les maladies cardiovasculaires, le diabète et l'embolie pulmonaire.

Le surpoids consiste en une augmentation de la masse grasse.

Le surpoids est causé tout à la fois par :
- La sédentarité et la diminution des exercices physiques.
- Une alimentation trop riche et peu équilibrée qui apporte trop de calories par rapport à nos dépenses quotidiennes.

Le surpoids va entraîner l'apparition de maladies et une diminution de l'espérance de vie.

© www.haiticulture.ch, 2004
Geneva - Switzerland