Hymne National

La Dessalinienne devint l'hymne national d'Haiti à la suite d'un concours organisé par le gouvernement haitien à la veille du centenaire de l'indépendance d'Haiti. Le jury la préféra à "L'Artibonitienne" du diplomate capois Louis Edouard Pouget.

La Dessalinienne fut inaugurée en octobre 1803 à l'occasion d'une fête organisée par l'Association du Petit Théâtre pour commémorer l'entrée triomphale de la vaillante Armée Indigène à Port-au-Prince. Elle fut chantée publiquement et avec enthousiasme... L'auditoire emflammé jusqu'au délire, entonna à maintes reprises, le Chant National.

Au cours de la semaine, paroles et musique furent distribuées à profusion tant à la capitale que dans les moindres recoins de la République.

Dumervé, Constantin. Chants Poétiques. Port-au-Prince : Compagnie Lithographique, 1952; pp. 15-16.

Constitutionnalité:

L'Hymne National est:  La Dessalinienne. [Constitutions 1987; I, 4.1] 

Paroles:  Justin Lhérisson 

Musique:  Nicolas Geffrard

    I

    Pour le Pays, pour les Ancêtres
    Marchons unis, marchons unis
    Dans nos rangs point de traîtres
    Du sol soyons seuls maîtres
    Marchons unis, marchons unis
    Pour le Pays, pour les Ancêtres
    Marchons, marchons, marchons unis
    Pour le Pays, pour les Ancêtres 

    II

    Pour les Aïeux, pour la Patrie
    Béchons joyeux, béchons joyeux
    Quand le champ fructifie
    L'âme se fortifie
    Béchons joyeux, béchons joyeux
    Pour les Aïeux, pour la Patrie
    Béchons, béchons, béchons joyeux
    Pour les Aïeux, pour la Patrie 

    III

    Pour le Pays et pour nos Pères
    Formons des Fils, formons des Fils
    Libres, forts et prospères
    Toujours nous serons frères
    Formons des Fils, formons des Fils
    Pour le Pays et pour nos Pères
    Formons, formons, formons des Fils
    Pour le Pays et pour nos Pères

    IV 

    Pour les Aïeux, pour la Patrie
    O Dieu des Preux, O Dieu des Preux
    Sous ta garde infinie
    Prends nos droits, notre vie
    O Dieu des Preux, O Dieu des Preux
    Pour les Aïeux, pour la Patrie
    O Dieu, O Dieu, O Dieu des Preux
    Pour les Aïeux, pour la Patrie

    V

    Pour le Drapeau, pour la Patrie
    Mourir est beau, mourir est beau
    Notre passé nous crie:
    Ayez l'âme aguerrie
    Mourir est beau, mourir est beau
    Pour le Drapeau, pour la Patrie
    Mourir, mourir, mourir est beau
    Pour le Drapeau, pour la Patrie

     

© www.haiticulture.ch, 2001
Webmaster : Geneva - Switzerland