Petit résumé historique

La cuisine suisse reflète la diversité géographique, linguistique et culturelle de ce pays montagnard. Chacun des 26 cantons qui le composent possède ses propres traditions culinaires.

On trouve dans les cantons d'expression française des similitudes avec les régions avoisinantes ; la Savoie et le Jura. La cuisine du Tessin est assez proche de celle de l'Italie du Nord, tandis que celle des cantons alémaniques du Nord est plus germanique.

La gastronimie suisse a subi l'influence du climat. La nécessité de conserver des nourritures pendant de longs mois d'hiver a donné naissance à de multiples charcuteries et à quelque 150 variétés de fromages.

La cuisine suisse est souvent économique et robuste, à l'image des paysans montagnards qui l'ont créée. De nombreuses soupes témoignent de cet héritage modelé par le mode de vie rustique et la rigueur du froid.

C'est ainsi que les fromages sont nés du besoin de conserver les qualités du lait d'alpage pour une consommation hivernale. Tout naturellement, des recettes à base de fromage, comme la fondue ou la raclette, deviennent des mets nationaux et recherchés

C'est aussi à un Suisse, le docteur Peter, que l'on doit l'invention du chocolat au lait en 1878. La tradition du chocolat, en Suisse, remonte au début du XIXe siècle et la composition de cette gourmandise n'a jamais été vraiment modifiée. Ce mélange est à base de cacao et de sucre auquel s'ajoutent lait ou miel, fruits secs ou amandes selon les variétés.

top

© www.haiticulture.ch, 2001
Webmaster Geneva - Switzerland